Étude des voies de valorisation des poudres résiduelles de fabrication additive manufacturing

Internship
CRM Sart-Tilman
Liege
Degree
Ingénieur industriel ou civil
Speciality field
Chemistry, materials, environment, mechanics
Languages
EN
FR

Situé à Liège (Belgique), le CRM Group est un centre de recherche industriel rassemblant 270 chercheurs et techniciens. Les activités R&D du CRM Group, dédiées à l’industrie de l’acier, des produits et revêtements métalliques, ont pour objectif de faire le lien entre les développements scientifiques et l’industrialisation de nouveaux produits. Pour répondre à cet objectif, notre centre dispose d’une configuration unique alliant des équipements à l’échelle laboratoire ainsi que des installations pilotes permettant de simuler des conditions industrielles.

 

Contexte
La fabrication additive est en pleine expansion, du prototypage aux pièces aérospatiales. Elle est également utilisée pour produire des revêtements aux performances inégalées.
Malheureusement, alors que certaines technologies comme la fusion sélective au laser peuvent (re)cycler en interne la poudre inutilisée car elle n'est pas détériorée pendant l'impression, des techniques comme la pulvérisation au plasma génèrent une grande quantité de sous-produits qui n'ont pas été utilisés pendant la pulvérisation. Certaines technologies ont un rendement de 55 %, ce qui signifie que près de la moitié de la poudre finit dans le système d'extraction et, finalement, dans la poubelle des déchets.
Actuellement, il n'existe pas de réelle valorisation de ces poudres résiduelles. Dans le meilleur des cas, elles sont incinérées pour produire de l'énergie, mais avec toutes les contraintes liées à la manipulation des poudres métalliques.

Objectifs

  • L'objectif de ce travail est d'étudier la valorisation des poudres métalliques résiduelles soit réutilisées en fabrication additive, soit agglomérées pour leur valeur métallurgique, seules ou avec d'autres coproduits.
  • L'étude comprendra les étapes suivantes :
  • Revue de la littérature ;
  • Caractérisation d'échantillons de poudres résiduelles : morphologie, granulométrie, analyses optiques, composition chimique, autres... ;
  • Identification des voies de valorisation possibles ;
  • Etude expérimentale d'une ou deux voies sélectionnées;
  • Compilation des données et rédaction d'un rapport.